Une Maison de Poupée

By  |  0 Comments

Une traversée fulgurante dans l’intimité d’un foyer. Nora aime profondément Torvald qui l’aime en retour. Un couple moderne. Des gens libres.

Après « Démons » présenté la saison dernière, Lorraine de Sagazan adapte Une Maison de Poupée, et crée de nouveau le choc qu’ont ressenti les spectateurs à l’époque d’Ibsen en proposant une inversion réécrite des rôles de Nora et Torvald. Il est plus fort et plus pertinent en 2017 de proposer une Nora qui travaille et un Torvald qui semble à l’aise avec cette idée, une Nora qui gagne plus d’argent, qui en est fière parce qu’elle est passionnée, et un Torvald qui s’occupe délibérément de ses enfants avec plaisir et dont l’activité professionnelle principale est de composer des chansons sans désir de gloire. Nora soutient Torvald, Torvald soutient Nora. Ils sont modernes, ils sont heureux, ils font des choix qu’ils pensent pouvoir assumer parfaitement. Mais c’est sans compter les contraintes qui planent au-dessus d’eux, comme au-dessus des hommes et des femmes qui aimeraient s’aimer et se respecter. Tant que l’être ne sera pas libre, le couple sera voué à l’échec.

Une tragi-comédie captivante pour interroger les mystères de nos vies.


Samedi 13 janvier 2018 à 20h30 au  Théâtre de Chatillon  24€ → 10€ 

Echéance de réservation : 23/12/2017

Si tu veux plus d’info

happywheels

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *