Attila

By  |  0 Comments

Le nom d’Atilla évoque irrésistiblement le souvenir des frasques guerrières et la cruauté d’un roi sanguinaire, menant ses hordes barbares à travers l’Europe entière. On imagine sans peine l’intérêt du jeune Verdi pour un thème aussi approprié à une démonstration orchestrale des plus flamboyantes. Rarement donnée en scène et peu enregistrée, l’œuvre est cependant de toute beauté, baignée des aspirations politiques du musicien et parfait pendant de son Ernani contemporain.

La partition est en effet à la hauteur de l’enjeu par ses effets saisissants et grandioses, la puissance de ses chœurs et la « souveraineté » de son rôle-titre. La basse russe Dmitry Ulyanov possède le volume et la noirceur que requiert ce rôle exigeant. Attila, dans ce qu’il traduit du patriotisme de son auteur, est une œuvre des plus ardentes à redécouvrir de toute urgence.

Daniele Rustioni direction
Orchestre et Chœurs de l’Opéra National de Lyon

 


Mercredi 15 Novembre 2017 à 20h au Théâtre des Champs-Elysées   45€ → 20€ 

Echéance de réservation : 01/11/2017

Si tu veux plus d’info

happywheels

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *